Culture du concombre sous serre de jardin

Le concombre est un fruit rafraichissant fréquemment cultivé en serre. Semis, plantation, taille, récolte, retrouvez tous nos conseils pour bien cultiver cette cucurbitacée sous serre de jardin.

cultiver le concombre sous serre

Généralités sur le concombre

Le concombre, dit cucumis sativus, est une plante rampante qui appartient à la famille des cucurbitacées (comme la courge, le melon, la citrouille...). Cette plante, généralement cultivée à la verticale, peut aussi se cultiver à l'horizontale. Composé à 95% d’eau, le concombre est un fruit rafraichissant qu’on peut trouver toute l’année sur les étals, et plus particulièrement entre avril et octobre.

Cette plante possède une grande tige qui peut être rampante ou grimpante, et peut donc être tuteurée. Pour les faire pousser en hauteur, il est indispensable de mettre en place un support afin que le plant puisse se développer à la verticale.

Différentes variétés de concombres

Il existe une quarantaine de variétés différentes de concombres dans le monde. On les distingue par leur forme, leur couleur ainsi que leur texture (lisse, rugueux, vert, blanc, jaune). Voici ci-dessous les deux variétés de concombre les plus cultivées en France :

Le concombre hollandais provient du Pays-Bas. Cette variété représente 80% de la production de concombres en France. Le concombre hollandais se caractérise par sa forme droite, sa peau lisse et sa couleur verte.

variété concombre hollandais
Variété de concombre hollandais

Le concombre épineux est légèrement amer et est plus petit que le concombre hollandais. Il tient son nom des quelques épines souples visibles sur sa peau. Cette variété de concombre est très appréciée dans le Sud de la France.

variété concombre épineux

Variété de concombre épineux

Concombre : fruit ou légume ?

Pour les jardiniers et les botanistes, le concombre est considéré comme un fruit. En effet le concombre pousse à partir d’une fleur, dans laquelle se logent les graines permettant à la plante de se reproduire. Tout comme le concombre, la tomate, l’avocat, le poivron ou encore le haricot vert sont considérés comme des fruits !

Conditions de culture du concombre

Le concombre apprécie un sol bien drainé, humifère, meuble et profond. Commencez à préparer votre sol dès l’automne en apportant du fumier décomposé à votre sol après avoir préalablement bêché votre terre. Puis au printemps, amendez votre terre avec du compost et du fumier mûrs. Petite astuce : au moment de semer vos graines de concombres, déposez à l’intérieur de votre pot quelques tiges d’orties.

Les plants de concombres sont très sensibles aux températures basses et ne supportent pas les températures inférieures à 12°. Favorisez un endroit ensoleillé pour vos semis et vos plantations de concombres afin qu’ils puissent profiter d'un maximum de lumière et de chaleur.

Les concombres sont des plantes qui ont des besoins importants en nutriments. Si vous avez précédemment cultivés des tomates, des aubergines, des poivrons ou d’autres légumes de la famille des cucurbitacées, veillez à ne pas effectuer une culture de concombre juste après. Vos plants de concombre risquent de ne pas se développer correctement après des enchaînements de telles cultures.

Ces derniers peuvent en revanche être associés à d’autres fruits et légumes, comme les fèves, le brocoli, le céleri, la laitue, le pois, le radis, la tomate, les betteraves ou les carottes. Toutefois, évitez de cultiver des pommes de terre et de la sauge à côté de vos plants de concombres.

Semis et plantation du concombre

Semer du concombre

Les semis de concombres s’effectuent généralement entre le mois de février et le mois d’avril sous serre. Le repiquage s'effectuera par la suite en pleine terre, après les saints de glaces, vers la mi-mai. 

1. Remplissez les godets de terreau avec de la terre humifère, riche en nutriment
2. Mettez 3-4 graines à l’intérieur de votre pot à 2 centimètre de profondeur
3. Recouvrez le trou avec de la terre, puis arrosez légèrement avec de l’eau à température ambiante
4. Positionnez vos semis au soleil à l’intérieur de votre serre (levée d’environ 1 semaine)
5. Après germination, conservez uniquement le plant le plus robuste dans votre godet

Planter du concombre

Les plants de concombres doivent avoir atteint une taille de plus de 15 centimètres avant d’être replantés en pleine terre. Pour réussir votre repiquage, il est nécessaire d’attendre que la température nocturne soit supérieure ou égale à 12°. C’est pour cela qu’il est fortement conseillé d’attendre la fin des Saints de Glaces pour se lancer dans la plantation des concombres, soit vers la mi-mai. Voici ci-dessous les étapes pour effectuer le repiquage de plants de concombre :

1. Préparez votre sol pour qu’il soit meuble et bien drainé
2. Réalisez des petites buttes de terre en laissant un espace d’un mètre entre chaque plant de concombre
3. Faîtes un trou, puis insérez-y votre plant de concombre à l’intérieur
4. Recouvrez les racines de vos plants de concombre
5. Arrosez légèrement après avoir réalisé la plantation de vos plants

Entretien du concombre

Arrosage du concombre

Le concombre a besoin d’être arrosé 1 à 2 fois par semaine, si possible avec une eau à température ambiante. En effet, une eau trop froide peut rendre vos concombres plus amers. Attention à ne pas trop arroser votre plante ! Vérifiez à ce que la terre près du pied de votre concombre soit humide mais non détrempée. Pour éviter de voir vos concombres contaminés à l’oïdium, arrosez votre concombre directement à son pied, de préférence le soir, en veillant à ne pas mouiller le feuillage.

Si vous vous apercevez que les feuilles de votre plant sont flétries et que les fruits sont moins fermes, ce sont les signes d’un manque d’eau. N’arrosez pas en trop grande quantité votre plant, préférez un arrosage plus rapproché sous serre et aussi plus régulier. N'hésitez pas à pailler vos plans de concombre de façon à économiser l'eau (lire notre article sur le paillage au jardin).

comment arroser concombre

Fertilisation du concombre

Le concombre a des besoins importants en éléments nutritifs. Pour leur permettre de se développer correctement, vous pourrez utiliser de l’ortie pendant toutes les étapes de son développement. Riche en azote, cette adventice (mauvaise herbe, finalement pas si mauvaise) sera votre véritable alliée ! Lorsque vous réalisez des semis de concombres, insérez dans votre godet quelques tiges d’orties. Ajoutez aussi du purin d’ortie à votre sol, lorsque vous effectuez le repiquage de vos concombres en pleine terre.

Autre amendement naturel : le compost mûr. Très souvent utilisé par les jardiniers, le compost doit avoir une apparence brune et a une légère odeur de sous-bois. Si vous réalisez votre propre compost, il faut souvent attendre entre 8 et 12 mois que votre compost soit bien mûr pour l’utiliser dans votre potager. Utilisé frais, vous risquez d'engendrer le phénomène de "faim d'azote".

Taille du concombre

Pour favoriser la fructification de votre plant, il est important de tailler plusieurs fois dans la saison les concombres dits « non hybrides » ! Lorsque votre jeune plant dispose de 4 feuilles, coupez la tige principale au-dessus de la deuxième feuille. Cette action va permettre de ramifier la tige et d’obtenir des fleurs. Une deuxième coupe est nécessaire lorsque vous voyez un concombre de la taille d’un crayon se former. Pour cela, taillez la tige 1 à 2 feuilles derrière le jeune fruit.

Lutte contre les maladies du concombre

Mildiou

Manifestation : apparition de tâches brunes sur les feuilles 
Cause : taux d'humidité et chaleur trop importante
Solution : Coupez les parties touchées, puis appliquez de la bouillie bordelaise

Oidium

Manifestation : apparition de tâches blanches sur les feuilles 
Cause : taux d'humidité et chaleur trop importante
Solution : Coupez les feuilles malades, puis pulvérisez de l'eau et du lait écrémé sur les feuilles 

Rouille

Manifestation : apparition de tâches rouges sur les feuilles 
Cause : fréquence d'arrosage trop importante
Solution : Coupez les feuilles brulées, puis appliquez du purin d'ortie

Ramulariose

Manifestation : apparition de tâches brunes claires sur les feuilles 
Cause : taux d'humidité et chaleur trop importante avec un manque d'aération
Solution : Coupez les parties atteintes, puis appliquez de la bouillie bordelaise

Lutte contre les ravageurs du concombre

Altise

Manifestation : apparition de trous sur les feuilles des jeunes pousses
Solution : Arrosez régulièrement et pulvérisez la plante de purin d'ortie

Araignée Rouge

Manifestation : Jaunissement des feuilles et apparition de petites toiles
Solution : brumisez légèrement vos feuilles d'eau en fin de journée

Limace

Manifestation : trainées de baves et trous dans les jeunes pousses 
Solution : Installez de la cendre, de la sciure de bois ou des feuilles de fougères autour de la plante 

Puceron

Manifestation : dessèchement et chute des feuilles de la plante
Solution : Pulvérisez de l'eau et du savon noir sur les feuilles

Nos serres tunnel :

Ne ratez aucun article
Abonnez-vous à la newsletter !