Préparer l'arrivée du printemps au jardin

Le mois de mars démarre tout doucement. Le printemps va arriver plus vite qu’on ne le pense. Avec lui, le chant des oiseaux commence à se faire entendre, les températures deviennent plus agréables et le soleil est de plus en plus présent. Nous apprécions de nouveau la vie dehors. La nature change, c’est le moment pour vous d’être en accord avec elle & de bien préparer le terrain. Eh oui ! Il y a de nombreuses activités qui se profilent au potager.

jardinage : préparer l'arrivée du printemps
Choisissez une journée ensoleillée avec des températures agréables pour vous mettre au travail. Pour que ça aille plus vite et que vous vous amusiez, enrôlez toute la famille. Car, selon l’adage, plus on est de fous, plus on rit ! Voyons voir s’il dit vrai. Il faut tout de même s’appliquer à être en accord avec la saisonnalité. Choisir les bons travaux pour la période est primordial. C’est ce que vous allez pouvoir apprendre au fil de votre lecture. Entre nettoyer votre terrain, anticiper en apportant un peu de fraîcheur & faire du désherbage, vous ne vous ennuierez pas. 

Avec l’arrivée imminente du printemps, on s’active au jardin. Dans cet article vous allez découvrir la "to-do list" à respecter pour accueillir le printemps au jardin. Cette saison est souvent associée au grand ménage à la maison, il est aussi important d’adopter les bons réflexes à l’extérieur. Nous commencerons par les activités liées à tailler les plantations : fleurs, pelouse, rosiers, arbres... Une dizaine d’activités sont à découvrir au fil de votre lecture. Ensuite, vous en découvrirez davantage sur les travaux plus généraux.

1. Tailler les fleurs & le bois morts

Les gelées hivernales ont laissé des traces dans le jardin. Dès les beaux jours, il est important de réparer les méfaits constatés. Le premier réflexe à adopter est donc de tailler et nettoyer. Analysez votre extérieur et découvrez par vous-même quelles sont les branches mortes, abimées ou sèches. Prenez le temps de bien comprendre & regarder ce qu’il se passe dans votre jardin. Ensuite, munissez-vous d’un sécateur. Et c’est parti pour vous en servir de façon réfléchie. Vous allez pouvoir permettre au plant ou à la fleur de jouir d’une seconde jeunesse aisément. Au moment de la repousse, ils ne se préoccuperont plus des parties abimées grâce à votre coupe. Ils pourront alors concentrer toute leur énergie sur des parties pleines de vie. C’est top !

2. Tailler les rosiers

Les rosiers sont à couper. Un coup de fraicheur ne fait jamais de mal. En taillant les rosiers, vous faites naturellement entrer la lumière. Les jeunes pousses auront alors plus de facilité à se développer. De plus, le look de votre jardin deviendra encore plus net. Rien de plus agréable pour vos yeux en attendant la venue des fleurs, fruits & légumes dans le jardin. Ainsi, taillez les rosiers buissons à une distance moyenne de 15 à 20 cm du point de greffe. Vous réduirez alors les parties ligneuses. Pour les rosiers grimpants, gardez les branches principales et rabattez les pousses latérales à 6 yeux (comptés à partir du point de départ de la tige).

3. Tailler les arbres fruitiers

Pour obtenir le meilleur rendement possible, il faut élaguer les arbres fruitiers. C’est bien connu ! Sinon, ils risquent d’être trop épuisés et n’avoir pas assez de ressources à donner aux fruits. En ne donnant plus d’énergie aux branches quasiment mortes, l’arbre va pouvoir se concentrer sur les fruits à faire grossir. Ces derniers vont pouvoir bien s’épanouir. Ainsi, vous aurez de délicieux fruits à récolter. La fructification se fera en effet beaucoup plus facilement.

4. Tondre la pelouse & arracher le gazon mort

Tondre la pelouse est l’un des travaux les plus communs du jardinier. Vous n’avez pas besoin de fleurs ni de potager pour avoir à le faire. L’hiver, vous n’avez pas eu besoin de passer la tondeuse sur votre gazon. Les beaux jours arrivent et c’est donc le moment de s’y mettre. Ressortez votre tondeuse bien reposée, et c’est parti. Adaptez la tonte au visuel souhaité pour ensuite pouvoir admirer le résultat. Tondre sa pelouse, c’est un grand coup de ménage au jardin.

En plus de la tonte habituelle, il est conseillé d'arracher le gazon mort. Celui-ci empêche les jeunes pousses de se développer correctement. En utilisant une gouge à désherbage par exemple, vous viendrez à bout du gazon mort. Sinon, pour plus de rapidité, servez-vous d'un râteau. Cet outil sera très utile pour ôter les parties mortes du gazon sur une grande surface.

tonte pelouse printemps

5. Arracher les mauvaises herbes

Désherber est un moment incontournable pour le jardinier. Si le terrain n’est pas prêt à recevoir ses graines, rien ne sert de planter. A vous de jouer et de le préparer comme il se doit. Le grand nettoyage est primordial pour assurer le bien-être du potager. En retirant les mauvaises herbes, le sol va pouvoir se reposer et se régénérer aisément. Ainsi, il n’aura pas besoin de puiser dans ses nutriments pour nourrir les plantes indésirables. Toute son énergie sera alors conservée pour les nouvelles cultures.

Pour cette opération, il faut éliminer : 

  • Les branches & feuilles mortes et les mettre dans le compost. Ne mettez surtout pas au compost les éléments qui peuvent contenir des maladies. Sinon les maladies vont se propager dans tout le compost puis dans tout votre jardin.
  • Ratissez les allées dallées ou gravillonnées & la pelouse. Ainsi, vous enlèverez facilement la mousse présente. 
  • Parcourez les massifs avec une petite griffe pour supprimer les mauvaises herbes vivaces.

6. Défricher le potager

Début mars il est grand temps de libérer toute la surface du potager. Commencez par préparer le sol en le nettoyant de toutes mauvaises herbes. Enfin, binez la terre pour casser les mottes et les racines. Terminez d’arracher les derniers choux, poireaux et diverses racines. Placez-les en jauge* dans une tranchée exposée au nord de préférence. Ensuite, nettoyez toutes les planches. Une planche est une zone rectangulaire du potager où seront cultivés les délicieux légumes.Ainsi, les adventices en place depuis l’hiver ne monteront pas en graines sous l'effet des premiers rayons du soleil. Pour éviter que l’herbe ne repousse en attendant les premiers semis, couvrez le sol de cartons maintenus en place par de grosses pierres. Vous pouvez aussi planter des semis précoces pour jouir de bons légumes primeurs. 

* mettre en jauge signifie placer les légumes que l'on a enlevés de côté. A l'ombre, dans une tranchée, ces derniers vont voir leur durée de conservation s'étendre à quelques semaines. Ainsi, il sera possible de les replanter après une fois que la période sera propice.

7. Nettoyer les allées

Les allées complètent la beauté de tous les jardins. De plus, elles permettent aux visiteurs de se déplacer facilement entre les différentes parties de votre extérieur. L’hiver et ses périodes venteuses ont pu avoir raison de la propreté de vos allées. Le printemps est synonyme de plus de sorties, il est donc temps de donner un coup de ménage dans les allées. Pour cela, on ratisse ou on nettoie les allées et on taille les feuillages afin qu’ils retrouvent une forme harmonieuse.

nettoyage allée jardin

8. Composter

Composter son potager permet de nourrir le sol. Le compost nourrit en effet aussi bien le gazon que les plantes semées dans le jardin. Après les périodes froides de l’hiver, il est parfois difficile de retrouver un sol riche en nutriments. Un compost maison déposé sur le sol de votre jardin permettra de pallier aux diverses carences. Vous pouvez installer votre composteur au fond du jardin.

Le fait de mettre du compost mûr sur le jardin est appelé le terreautage. Il se pratique au printemps. Cette opération peut aussi être faite avec du terreau et est pratiquée après une scarification ou une aération de la pelouse. Ainsi, le terreau parviendra plus rapidement aux racines et de façon plus homogène.

Petite astuce de France Serres : éloignez votre composteur de vos espaces de vie. Ainsi, vous ne subirez pas les odeurs désagréables de celui-ci.

9. Nourrir le gazon

Les engrais verts sont idéaux pour nourrir votre gazon. En cette période, il faudra semer les engrais verts d’été. Ces derniers sont à semer au début du printemps. Ils nourriront le sol de votre jardin jusqu’au mois de septembre. Arrivé en septembre il faudra s’en débarrasser. Votre gazon sera alors plus vert. Il sera également protégé des différents parasites & maladies. 

10. Installer des bassins

L’époque est idéale pour mettre en place un bassin. Le lieu doit cependant être judicieusement choisi. En l’installant aussi tôt dans la saison, vous aurez le temps de le mettre en eau et de le laisser s’équilibrer avant l’introduction de plantes & de poissons. Vous pouvez creuser l’espace de votre choix ou opter pour un bassin hors sol. Si des bassins d’ornement sont déjà en place, supprimez les tiges ramollies. Enlevez également les feuilles tombées dans l’eau. Dès les premiers beaux jours, remettez en route le système de filtration et nourrissez progressivement les poissons.

installer un bassin au jardin

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, on ne s’ennuie pas au printemps dans le jardin. Il y a tout à faire après la période hivernale. C’est aussi le moment de profiter des doux jours réchauffés par les rayons du soleil. Aucun besoin de sortir de chez soi pour vous amuser en famille. Il y a tant à faire que chacun peut mettre la main à la pâte. Nous savons que ce défi ne vous fait pas peur. Lorsque vous aurez terminé d’anticiper l’arrivée du printemps, vous pourrez profiter pleinement de votre jardin... jusqu'aux prochains travaux. Vous aurez la chance d’avoir le plus beau jardin au printemps, parmi tous vos voisins. Plus d’excuses maintenant, c’est à vous de jouer. Alors, dites-nous en commentaires par quoi vous avez commencé. 

Ne ratez aucun article
Abonnez-vous à la newsletter !