Comment protéger une serre du soleil et de la chaleur ?

Les températures élevées mettent à rude épreuve les plantes. Plus encore sous serre de jardin, où le mercure peut atteindre des sommets. Comment protéger votre serre et vos plantations du soleil ?

protéger une serre de jardin de la chaleur
Une serre est une aide précieuse pour permettre de cultiver dans de bonnes conditions. Certaines cultures qui nécessitent beaucoup de chaleur comme la tomate, le concombre ou le melon ne pourraient tout simplement pas se faire dans certaines régions sans une serre de jardin.

Mais même les fruits et légumes résistants à la chaleur ont leurs limites. Les tomates par exemple connaissent une mauvaise pollinisation lorsque les températures dépassent 32°C le jour et 24°C la nuit et les jeunes fruits peuvent aussi rapidement souffrir dans ces conditions.

Trop de chaleur sous serre nuit aux plantes

Sous serre, la température peut être de 10 à 20 degrés plus élevée que dans votre jardin. C'est précisément le but d'une serre. Mais trop de chaleur peut nuire aux plantes, surtout à midi l’été en plein soleil. Il peut suffire de quelques heures d'ensoleillement pour que des températures très élevées s’accumulent à l'intérieur de la serre jusqu’à la transformer en véritable four.

Beaucoup de variétés peuvent être endommagées lorsque les températures dépassent 30°C. Au-delà, si les températures dépassent 35 °C les plantes stressent ce qui se traduit par une décoloration des feuilles puis leur chute. Un éclatement des fruits peut aussi s’observer.

N’attendez pas avant de prendre les premières mesures pour réguler rapidement la température de votre abri. Vous devez toujours être à l'affût des signes révélateurs du stress thermique : plantes flétries ou feuilles qui se dessèchent.

Comment réguler la température d’une serre

Il est important de réduire le niveau de stress thermique en cas de trop forte chaleur. Il existe plusieurs façons d'y parvenir.

Emplacement de la serre dans le jardin

L'emplacement de votre serre et son orientation sont particulièrement importants. Dans l'idéal, installez votre serre à un endroit ombragé au moment de la journée ou le soleil est à son zénith et tape le plus fort. Vous pouvez ainsi choisir un endroit du jardin où des arbres de grande taille, un mur ou une haie haute protègeront au moins partiellement votre serre du soleil de midi.

Ventilation de la serre

Le critère le plus important et le plus simple pour réguler la température est l'aération de la serre. La ventilation, grâce aux évents de toit, aux fenêtres latérales et à la porte de la serre, suffit la plupart du temps à créer le mouvement d'air nécessaire pour refroidir les plantes en surchauffe. L'idéal est d'avoir plusieurs ouvertures à différentes hauteurs, de sorte qu'un flux d'air puisse se créer.

Au moment d’acheter une serre de jardin, vous devrez fuir celles qui économisent sur les portes et les fenêtres. Ce sont généralement les modèles premiers prix vendus par les enseignes généralistes. Veillez toujours à ce que les possibilités d'aération soient suffisantes dès l'achat.

Astuce : Certains accessoires de serre vous faciliteront la tâche pour effectuer l’aération. Vous trouverez ainsi des ouvertures automatiques pour serre polycarbonate qui s’ouvriront toutes seules au moyen d’un vérin de lucarne pour serre. Ce vérin n’utilise ni électricité ni batterie. C’est simplement l’huile contenue dans le vérin qui se dilate avec l’augmentation de la température et fait s’ouvrir la fenêtre.

Un ventilateur peut-il être utile ? Les professionnels utilisent des ventilateurs pour réguler la température des grandes serres. Une serre de jardin amateur n’a généralement pas besoin d’un tel équipement qui consomme de l’électricité. Vous trouverez néanmoins des ventilateurs solaires qui se mettent en marche lorsque le soleil brille.

ouverture d'aération d'une serre

De grandes ouvertures sont un bon moyen de faire baisser la température de la serre

Ombrage d'une serre

Parfois, la ventilation ne suffit plus. Par une chaude journée d'été, les températures dans la serre peuvent rapidement dépasser les 30 °C, et ce malgré l'aération. La température de croissance optimale est alors déjà dépassée.

L'ombrage est la deuxième arme dont vous disposez pour réduire la chaleur dans votre serre. L'objectif n’est pas de bloquer la lumière, mais de la gérer correctement.

1. Peindre la serre

Les surfaces des serres vitrées (on parle ici des modèles de serre en verre ou serre polycarbonate) peuvent être peintes à l'aide d'une peinture composée de différents matériaux.

La peinture peut être appliquée à l'intérieur ou à l'extérieur. À l'extérieur, elle se lave au fil du temps et doit être appliquée plusieurs fois en fonction des précipitations. En automne, les restes peuvent être enlevés avec de l'eau savonneuse.

Les matériaux suivants conviennent :

Craie en pâte
La craie est un matériau naturel bon marché qui, mélangé à de l’eau, fait office de protection solaire. Il vous suffit de peindre la surface extérieure de votre serre pour un effet ombrageant. Cette couche blanche laiteuse devient transparente lorsqu'elle est mouillée par la pluie et laisse ainsi entrer plus de lumière dans la serre. Elle sera peu à peu éliminée par les précipitations. Seul inconvénient : l'aspect visuel de la peinture n'est pas du goût de tout le monde.

Produit d'ombrage spécial serre (ce produit est réservé aux agriculteurs et maraîchers disposant d’une serre professionnelle)

serre recouverte de craie liquide

Une serre peut être enduite de craie pour réduire la température intérieure

2. Utiliser un filet d'ombrage

Le plus souvent, les propriétaires de serre tunnel de jardin utilisent un voile d'ombrage (ou filet d’ombrage). Celui-ci est le plus souvent de couleur verte de différentes épaisseurs selon le degré de protection voulu contre les rayons du soleil.

Le voile d'ombrage peut être fixé dans la serre en tant qu'ombrage intérieur ou fixé à l’extérieur de celle-ci au moyen de clips et d’œillets. C’est généralement cette dernière solution que nous recommandons. En plus de moins réchauffer le revêtement, le voile d’ombrage protègera la serre de la grêle et des UV par la même occasion.

Pour abaisser de manière plus importante la température intérieure, il est préférable de laisser un peu d'espace entre le voile d'ombrage et la surface de la serre. L'air peut ainsi circuler librement et isoler encore davantage votre abri des hautes températures.

filet d'ombrage pour serre tunnel

Un filet d'ombrage permet de protéger efficacement une serre des rayons du soleil

3. Créer un ombrage naturel

Si vous trouvez la peinture ou le voile d’ombrage trop disgracieux, vous pouvez tout à fait le faire de manière naturelle. Une plante grimpante comme de la vigne ou du lierre installée sur le côté le plus exposé au soleil peut être une bonne solution. En plus d’offrir de l’ombre, elle améliorera aussi l'aspect esthétique de la serre. Seule ombre au tableau (c’est le cas de le dire...) : les plantes grimpantes placées à l’extérieur réduiront peut-être trop la quantité de lumière et devront être régulièrement entretenues.

Pensez également à l’aménagement de votre serre. Triez les plantes selon leur taille et placez les petites plantes sensibles à l’abri des plus grandes. Des palmiers et autres grandes plantes habituées aux fortes chaleurs conviendront parfaitement.

Nos serres polycarbonate :