Appelez-nous au 02 96 92 09 85

Accueil > Blog > Guides > Pourquoi les bâches de serre sont-elles traitées contre les UV ?

Pourquoi les bâches de serre sont-elles traitées contre les UV ?

traitement uv des bâches de serre de jardin

par Antoine de France Serres

Le

- Mis à jour le

Une bâche de serre est un élément essentiel d’une serre de jardin. Ce film plastique subit de nombreux traitements au cours de sa fabrication pour en améliorer les propriétés, dont un traitement contre les ultraviolets. Quel est l’intérêt de cette protection anti-UV ?

L’exposition aux UV et ses effets

Types d’ultra-violet

Le rayonnement solaire produit trois types de rayons UV classés selon leur longueur d’onde (de 100 à 400 nm) : les UV-A (315 à 400 nm), les UV-B (280 à 315 nm) et les UV-C (100 à 280 nm). La totalité des rayons UV-C sont absorbés par la couche d’ozone. Parmi les rayons ultra-violets qui touchent le sol, 2 % sont des UV-B, les plus dangereux pour notre épiderme et source de cancers de la peau, la quasi-totalité des rayons UV, soit 98% restant à toucher la terre, sont des UV-A.

types de rayons UV
Les différents types de rayons UV

L’irradiation UV en France

Le rayonnement UV s’exprime en Kilo Langley (kLy), une unité qui mesure le rayonnement solaire tombant sur une surface d’un m2 pendant un an. On peut rapprocher le rayonnement UV de la notion d’insolation, ou la quantité de rayonnement solaire qui parvient à toucher une zone donnée. Cette insolation dépend de nombreux facteurs tels que la météo, l’heure de la journée, la saison, mais aussi la latitude de la zone concernée.

Au niveau mondial, le rayonnement solaire moyen mesuré va de 60 kLy pour les régions polaires, jusqu’à 200 pour les zones les plus exposées, situées vers l’équateur.
Dans notre pays, l’intensité du rayonnement UV est lui aussi très inégal selon les régions et les saisons. En moyenne, l’exposition annuelle est de 120 kLy sur la plupart des régions Françaises. Mais ce rayonnement est moins important dans les régions les plus au nord (100 kLy), et bien sûr plus fort dans les régions les plus septentrionales (Pyrénées et tout le pourtour méditerranéen) pour atteindre 140 kLy.

Irradiation UV en france selon la région
Irradiation UV en France selon la région

Juin, mois le plus exposé aux UV

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas au mois de juillet ni d’août que le rayonnement est le plus fort en France, mais durant le mois de juin. La hauteur du soleil est en effet maximale vers la fin de ce mois et en particulier le 21 juin, date du solstice d’étéLes rayons du soleil sont plus directs et moins filtrés par l’atmosphère, l’indice UV est donc maximal à cette période de l’année.

irradiation UV mensuelle en france
Irradiation mensuelle en France mois par mois
rayonnement ultraviolet et serre de jardin

Effets du réchauffement climatique sur l’irradiation UV

Le réchauffement climatique engendre de plus longues périodes d’ensoleillement. Combiné à l’affaiblissement de la couche d’ozone, ces changements du climat augmenteraient la quantité de rayonnements UV reçue par la terre et par les êtres vivants. Une élévation difficile à mesurer directement. Sur le plan végétal, les chercheurs ont mesuré une augmentation de 2% des pigments absorbant les UV chez les plantes. Signe que les végétaux s’adaptent donc en changeant de couleur pour se protéger du plus fort rayonnement ultra-violet.

Effets des UV sur les plantes

Tout comme nous les plantes sont sensibles aux UV, en particulier les UV-B, les mêmes rayons que ceux responsables des mélanomes. Au risque d’endommager l’ADN des cellules des végétaux comme les cellules humaines et de dérégler le processus de photosynthèse donc la bonne croissance des plantes. Ne pouvant pas se déplacer pour se mettre à l’ombre, celles-ci, en particulier les variétés vivant dans les régions plus exposées aux UV, ont donc développé des parades de se protéger autrement. Couleur sombre, cuticule plus épaisse, poils protecteurs… l’inventivité des végétaux est sans limite.

Les UV et les polinisateurs

Mais les UV ne sont pas qu’un danger pour les plantes. Ce sont en effet eux qui permettent de renforcer dans une certaine mesure les défenses des végétaux face aux insectes nuisibles. De même, sous serre, l’exposition aux UV-A et UV-B élimine les spores des agents pathogènes.

Sans UV, les insectes polinisateurs auraient en outre bien du mal à distinguer les fleurs à butiner. L’abeille possède en effet une vision trichromique, c’est-à-dire qu’elle est capable de distinguer la couleur verte, bleue mais aussi l’ultraviolet. Les abeilles ne percevraient tout simplement pas les fleurs de la même manière si celles-ci n’étaient pas exposées aux UV. Ce facteur de réflexion ultraviolet floral est essentiel à leur vision et leur permet tout simplement de correctement distinguer les fleurs à butiner.

abeille orientation grâce aux uv
Les abeilles s’orientent grâce aux UV
effets des uv sur les plantes sous serre

Des flashs d’UV-C pour stimuler les défenses des plantes

Une société française, UV boosting, exploite les rayons UV-C (le type d’UV bloqué à 100% par la couche d’ozone) pour stimuler les défenses immunitaires des plantes cultivées. En exposant sous forme de flashs de quelques secondes la vigne ou des fraisiers aux UV-C, les chercheurs ont découvert que les végétaux étaient bien plus résistants au mildiou et à l’oïdium, deux maladies cryptogamiques, engendrées par un champignon et qui fait des ravages chez les producteurs. Propre et sans déchets, la technique de cette startup permet de réduire considérablement l’utilisation de fongicides.

L’intérêt du traitement UV des bâches

Espérance de vie d’une bâche de serre

Les rayons UV dégradent la qualité de n’importe quel type de plastique, y compris du polyéthylène, un thermoplastique translucide communément utilisé dans les bâches pour serres de jardin. Cette réaction porte le nom de photodégradation et se traduit au niveau chimique par la rupture des liaisons moléculaires du plastiquePerte de coloration, jaunissement, moins bonne résistance à l’allongement ou à la traction, jusqu’au déchirement pur et simple, tôt ou tard tout jardinier sera contraint de changer la bâche de sa serre tunnel de jardin à cause de l’effet des UV sur celle-ci.

Additifs chimiques anti-UV

Les additifs chimiques et notamment les stabilisateurs UV ajoutés lors du processus de fabrication des bâches de serre auront la même action qu’une crème solaire. Ils réfléchiront les UV et les empêcheront en majeure partie de pénétrer dans la matière de la bâche. Si cela ralentira l’effet délétère des ultraviolets sur le film de votre serre, ça ne les bloquera pas à 100%. Selon le niveau de traitement et la qualité de fabrication de la bâche, cette dernière aura une durée de vie plus ou moins longue.

Estimer la résistance d’une bâche aux UV

Toutes les bâches de serre ne se valent pas. Ce qui explique en grande partie les différences de prix observables entre une serre premier prix et une serre de jardin de qualité. Nos bâches de serre sont traitées à 600 kLy. Pour évaluer leur résistance approximative, il suffit de diviser ce chiffre par l’indice de rayonnement solaire de votre région.

  • Pour les régions du nord exposées en moyenne à 100 kLy/an : 600/100=6 ans
  • Pour les régions médianes exposées en moyenne à 120 kLy/an : 600/120=5 ans
  • Pour les régions du sud plus exposées au soleil (140 kLy/an) : 600/140=4,3 ans


Sachez que nos bâches sur-mesure disposent d’une garantie commerciale de 5 ans contre les UV. Pour connaître la garantie applicable à nos autres modèles de bâches, veuillez consulter leur fiche respective.

stabilisateur uv bâche de serre

Prolonger la durée de vie d’une bâche face aux UV

Comme une crème solaire sur la peau, l’effet des additifs anti-UV contenus dans la bâche ne dure qu’un temps. Vous devrez tôt ou tard changer le revêtement de votre serre de jardin pour en conserver toutes les propriétés.

Mais vous pouvez considérablement augmenter la durée de vie de votre bâche de serre en adoptant quelques astuces simples :

  1. Débâchez votre serre dès que celle-ci n’est plus utilisée et stockez-la à l’abri de la lumière et des écarts de température. Bien que l’exposition soit moins forte à l’automne et en hiver, vous prolongerez ainsi énormément la vie de votre bâche.
  2. Faites l’acquisition d’un voile d’ombrage pour serre tunnel. En plus de protéger votre serre de jardin des fortes chaleur, vous réduirez aussi l’exposition directe de celle-ci aux rayons ultra-violets.
  3. Ombrager d’une autre manière votre serre, soit en l’installant à l’abri des rayons du soleil aux heures les plus exposées du jour, soit en enduisant la serre d’une peinture opacifiante spécifique : blanc de Meudon, chaux…

À ne pas manquer :

Vous avez aimé cet article ?

Laisser un commentaire