Que faire dans sa serre en janvier ?

L'année vient de se terminer et les jours commencent à rallonger petit à petit. Même si les températures sont encore basses, il est temps de commencer à préparer son jardin pour le printemps. France Serres vous donne quelques astuces pour préparer son jardin pour l'arrivée des beaux jours et pour repousser naturellement les nuisibles qui commencent à faire leur apparition dans votre serre de jardin.

Que faire dans sa serre en janvier ?

Que faire en janvier dans une serre de jardin ?

Le mois de janvier est idéal pour commencer les semis à l'intérieur de votre serre. En fonction des végétaux que vous souhaitez planter, vous pouvez effectuer vos semis dans des godets pour les repiquer en terre par la suite ou les mettre directement en pleine terre dans votre serre de jardin. Ce mois-ci, commencez à semer salades, fèves, ail, carotte, pois, bégonias, lis et géraniums pour avancer vos cultures de la saison. Réaliser ces semis soi-même comprend de nombreux avantages. En effet, acheter des graines dans le commerce est moins onéreux que des plants déjà développés. Facile à conserver, vous pourrez par exemple espacer les semis de vos salades pour obtenir de beaux légumes tout au long de l'été.

L'entretien de la serre de jardin en janvier

Afin de passer un mois de janvier sans encombre dans votre serre de jardin, continuez à :

- Arroser une à deux par semaine votre sol,

- Protéger votre sol à l'aide d'un paillage,

- Chauffer votre serre pour maintenir une température correcte,

- Amendez la terre et fertiliser avec du fumier,

- Retirer la neige déposée sur votre serre de jardin.

Quelles sont les nuisibles des plantes en janvier ?

En ce début d'année, nous pouvons observer le retour de certaines maladies et nuisibles à l'intérieur de la serre de jardin. Nous vous donnons quelques conseils pour prévenir et empêcher l’arrivée de ces nuisibles afin d'éviter les dommages envers vos plantes.

Repousser naturellement  es nuisibles de votre serre.

Les araignées rouges

Les araignées rouges sont des acariens appelées aussi tétranyques. Ces nuisibles s’attaquent principalement aux plantes situées dans les serres tempérées et chaudes. Ces acariens sont très difficiles à repérer dû à leur petite taille. Toutefois, si vous remarquez que les feuilles de vos arbustes ont de petites tâches jaunes et qu’elles commencent à flétrir dû à des trous à l’intérieur, c’est que ces acariens sont peut-être présents dans votre serre de jardin.

Pour les éloigner, vaporisez vos plantations avec de l'eau et traitez-les avec du purin d’orties. Pour en découvrir un peu plus sur cette solution écologique, découvrez notre article complet sur le purin d’orties.

Les rongeurs

Si vous avez installé un paillage à l’intérieur de votre serre, il est possible que des rongeurs, comme les mulots viennent se mettre à l’abri dans votre paillis. Ces derniers adorent passer l’hiver dans des endroits chauds à l’abri du froid. Ils en profiteront pour grignoter vos plantations qui sont à l’abri dans votre serre de jardin. Pour éviter l’apparition de rongeurs dans votre serre de jardin, vérifiez que celle-ci ne comporte aucune fissure ou embouchure.

Si vous avez remarqué que les rongeurs ont déjà élu domicile au sein de votre serre tunnel ou polycarbonate, utilisez des répulsifs naturels comme du ricin, du purin de sureau ou placer des déchets d’ail dans les trous des terriers des souris et des campagnols. Ces méthodes naturelles sont idéales pour faire fuir les rongeurs de votre serre de jardin.

Les aleurodes

Les aleurodes sont de redoutables prédateurs pour vos plantations. Ce petit insecte blanc colonise les feuilles et fait dépérir les plantes. Si vous observez que vos feuilles deviennent collantes et qu’elles se couvrent de fumagine, c’est que vos plantes sont attaquées par les aleurodes.

Pour repousser naturellement ces petites mouches blanches, vous pouvez introduire des Encarsia formasa (petite guêpe) dans votre serre de jardin. Ces insectes sont des prédateurs naturels des larves d’aleurodes. Vous pouvez aussi appliquer une décoction de tanaisie, du purin d’absinthe ou d’orties. Pour en découvrir plus sur cette solution économique, découvrez notre article complet sur le purin d’orties.

Les cochenilles

Les cochenilles sont de petits insectes qui parasitent fréquemment les feuilles et les jeunes pousses. Ces insectes piqueurs-suceurs apprécient les milieux confinés, chauds et humides, comme les serres de jardin. Si vous observez un amas de sécrétion blanc et que les feuilles de vos plantations deviennent noires comme de la suie ou qu’elles jaunissent prématurément, il est fort probable que vous soyez infectés par une colonie de cochenilles.

Pour éviter la prolifération de ses insectes, mettez les plantes touchées par les cochenilles en quarantaine. Retirez les cochenilles avec du coton imbibé d’alcool à 90° ou de l’eau savonneuse, puis rincez votre plante avec de l’eau minérale. Vous pouvez aussi asperger vos plantes avec une solution composée d’1 litre d’eau, d’une cuillère à café de savon noir liquide, d’une cuillère à café d’alcool à brûler et d’une cuillère à café d’huile végétale.

Cet article vous a intéressé ? N'hésitez pas à partager avec nous vos commentaires ci-dessous. Prochainement, retrouvez notre article pour réussir ses semis sous serre. 

Nos produits:

Ne ratez aucun article
Abonnez-vous à la newsletter !