BIEN UTILISER MA SERRE DE JARDIN

La serre de jardin vous permet enfin de maîtriser toutes les conditions de culture de vos plantes préférées. France Serres vous donne toutes les bases pour la réussite de vos récoltes sous serre.

OPTIMISER L’UTILISATION DE SA SERRE ET RÉUSSIR SA SAISON

- L'IMPORTANCE D'UNE BONNE AÉRATION

- AVOIR UNE BONNE LUMINOSITÉ

- LIMITER LES AMPLITUDES DE TEMPÉRATURE

- ARROSER EFFICACEMENT ET RÉGULIÈREMENT

- PRÉSERVER L'HUMIDITÉ DU SOL

- OPTIMISER VOTRE ESPACE

- FAVORISER LA POLLINISATION

- LA ROTATION DES CULTURES

- L'ASSOCIATION DE PLANTES COMPAGNES

PRÉPARER VOTRE SERRE POUR LA SAISON PROCHAINE

- NETTOYER VOTRE BÂCHE

- VÉRIFIER L'ÉTAT DE VOTRE SERRE DE JARDIN

- AÉRER L'INTÉRIEUR DE VOTRE SERRE DE JARDIN

- PRÉPARER VOTRE SOL

- HIVERNER VOS PLANTES

- HABITER DANS UNE RÉGION AU CLIMAT PARTICULIER

OPTIMISER L’UTILISATION DE SA SERRE ET RÉUSSIR SA SAISON

L'IMPORTANCE D'UNE BONNE AÉRATION

L’aération de votre serre de jardin est le point central pour la réussite de vos cultures, surtout pendant la période estivale et les grosses chaleurs. Attention, même lorsqu’il ne fait pas très chaud, il faut rester vigilant. Par exemple, lors des premières journées ensoleillées de printemps, les plants peuvent griller.

Aérer votre serre polycarbonate

Toutes nos serres en polycarbonate ont le même système d'aération : la ventilation par effet de cheminée. Grâce aux lucarnes situées sur le toit de la serre et à la porte d’entrée, l’air confiné est chassé par un courant d’air. C'est le vent venant de la porte d'entrée qui amène de l'air frais et oxygéné à votre potager.

Pour plus de tranquillité, optez pour les ouvertures automatiques France Serres. Nos modèles aèrent votre serre en votre absence et régulent l’ouverture en fonction de la température extérieure ! Très pratiques quand il fait chaud, ces ouvertures automatiques craignent en revanche le gel, pensez à les enlever pendant la période hivernale.

Vous pouvez également ajouter un système d’aération forcée. Ce procédé nécessite une installation électrique pour mettre un ventilateur extracteur d’air dans votre serre de jardin. Ce système fournit le supplément d’air que demandent, par exemple, des cultures spécifiques ou de grandes serres difficiles à ventiler naturellement.

Aérer votre serre tunnel

Selon le modèle de serre tunnel que vous avez dans votre jardin, la ventilation de votre serre sera différente.

Pour les modèles de serre tunnel avec 2 portes, il vous suffit de créer un courant d’air en ouvrant les deux entrées : la ventilation sous serre classique.

Pour les modèles de serre tunnel avec fenêtres, les fenêtres latérales de nos serres tunnel ventilent continuellement l’intérieur du potager. Ouvrir la porte ne fera que renforcer le courant d’air pour amplifier encore plus l’aération.

Les conséquences d'une mauvaise aération

Une mauvaise aération de votre serre de jardin peut augmenter le taux d'humidité et favoriser le développement des champignons et des maladies dans votre potager. Le bon état de santé, la photosynthèse et la respiration de vos plants dépendent d’une bonne maîtrise de la ventilation.

Dernier point important à connaître, une serre mal aérée où il fait très chaud ne sera pas bien pollinisée. En effet, les pollinisateurs comme les abeilles ou les bourdons n’aiment pas les fortes chaleurs et n’entreront pas à l’intérieur de votre serre. Plus de 70% des cultures, dont presque tous les fruitiers et les légumes, dépendent d'une pollinisation animale. Les conséquences peuvent donc être néfastes sur la qualité de vos récoltes.

L'IMPORTANCE D'UNE BONNE AÉRATION

Nettoyez votre bâche de serre tunnel ou vos panneaux de polycarbonate s'ils sont sales. Une couverture de serre propre laissera passer davantage de lumière dans votre serre de jardin.

Si votre serre est devenue une jungle tropicale impénétrable, il est peut-être temps de tailler certains de vos plants les plus envahissants. En effet, ils assombrissent votre serre et peuvent même priver d’autres plantes de la lumière.

En amont, il est important de bien avoir choisi l’emplacement de votre serre de jardin. Les longueurs de votre serre recevront plus de lumière si elles font face à l’Est et à l’Ouest. Une donnée d’autant plus importante l’hiver quand le soleil est au plus bas. L’été, cela vous demandera de bien gérer les montées en température.

LIMITER LES AMPLITUDES DE TEMPÉRATURE

Les plantes, notamment les plus fragiles, ne supportent pas les variations soudaines de température. Soyez donc vigilant sur le choix du matériau de votre serre de jardin. Le polycarbonate alvéolaire, par exemple, a une très bonne capacité isolante et limite bien les écarts de température dans votre serre.

Lorsque les températures grimpent, il est nécessaire de soulager vos plantes avec de l’ombre. Si l’aération de votre serre est vitale lors des fortes chaleurs, des techniques existent aussi pour ombrer votre serre de jardin. Pour cela, badigeonnez les parois de Blanc d’Espagne ou installez des toiles d’ombrage à l’extérieur de votre serre. À la fin de l’été, nettoyez le Blanc d’Espagne avec un jet d’eau.En complément, pensez bien à ouvrir votre serre pour créer une aération

ARROSER EFFICACEMENT ET RÉGULIÈREMENT

Sous serre, vos cultures ne bénéficient évidemment pas de l’arrosage naturel qu’est la pluie. Il faut donc arroser vous-même, de manière régulière, vos plantations avec un tuyau d’arrosage ou un arrosoir.

Des systèmes d'arrosage automatiques performants existent. Le système de goutte à goutte, par exemple, est simple à installer et discret dans votre potager. Les zones à arroser sont choisies et ciblées, vous ferez alors une économie d'eau et d'argent.

Dans nos potagers, les différentes plantes que nous cultivons ne s'arrosent pas de la même manière. Prenez garde d’arroser vos plantes en fonction de leurs besoins propres. Par exemple, vous pouvez arroser abondamment vos courgettes alors que les carottes ont des besoins plus légers, et que l’arrosage des poireaux sert seulement à garder le sol frais. Certaines plantes doivent être arrosées à leur pied et non sur leurs feuilles pour éviter le développement du mildiou.

Pendant votre arrosage, veillez à ce que l’eau soit sensiblement à la même température que la serre pour ne pas déstabiliser vos plantes. En effet, les racines sont sensibles aux chocs thermiques qui abîment et perturbent la croissance des plantes.Une solution efficace et pratique est de créer un réservoir d'eau accolé à la serre. Pensez à bien le fermer pour ne pas favoriser le développement des insectes nuisibles comme les moustiques. Vous pouvez également utiliser des bidons que vous laisserez dans la serre.

ATTENTION : évitez toute projection de fertilisants chimiques, de pesticides ou d'autres produits abrasifs à proximité de la structure et de la bâche. Cela abîmerait les matériaux de manière prématurée.

PRÉSERVER L'HUMIDITÉ DU SOL

Pour les jardiniers qui veulent maîtriser tous les paramètres dans leur potager, France Serres conseille de tenir compte de l’humidité naturelle de votre sol. Il est nécessaire de l'entretenir au fil des saisons pour que votre sol ne s'épuise pas prématurément. Il est important de connaître votre type de sol, pour juger au mieux de la quantité nécessaire.

Le paillage des cultures est une solution extrêmement efficace pour garder son sol frais et humide. Vous créerez un milieu propice aux insectes qui sont une arme redoutable contre les ravageurs. Les insectes ravageurs sont dangereux pour les cultures agricoles : les limaces, par exemple, font des ravages dans les plantations de salades. Préservez et aménagez un environnement riche et diversifié pour protéger leurs prédateurs naturels

Un paillage limite aussi l’apparition des mauvaises herbes qui absorbent les nutriments et l’énergie de vos plantes. France-Serre propose un paillage en rouleau écologique en chanvre, simple et facile à mettre en place. 100% naturel, il enrichit votre terre lorsqu’il se décompose.

OPTIMISER VOTRE ESPACE

Dans votre serre de jardin, l’espace peut parfois vite se restreindre. Il est donc important de penser efficacement votre espace de culture. D’autant plus si vous avez l’intention de travailler selon la méthode de rotation des cultures.

Dans cette optique, vous pouvez commencer par aménager un plan de travail dans votre serre de jardin.

Créez une véritable maternité en y installant une petite table de rempotage. La table de culture pliante en aluminium est très utile pour agencer simplement l'espace à l'intérieur d'une serre.

Pour encore plus de plantes, vous pouvez mettre en place de petites étagères le long des parois de la serre. Notre étagère suspendue avec 4 bacs de culture vous permet de préparer les semis et les boutures sans perdre de surface cultivable dans votre serre tunnel.

Pour vous déplacer facilement et ménager vos plantes, installez une allée centrale dans votre serre. Nous vous conseillons pour votre terre un revêtement en dur qui emmagasine bien la chaleur, idéal surtout pendant les épisodes de froid.

Pensez également à stocker tout le matériel nécessaire dans un espace autre. Les sacs de terreau et autres outils prennent de la place. Autant réserver cet espace à vos cultures.

En hiver, selon votre mode de chauffage, pensez bien à leur réserver un espace. Selon la méthode retenue, le besoin peut vite devenir important.

FAVORISER LA POLLINISATION

La pollinisation est essentielle pour avoir des cultures fertiles. En effet, si certaines plantes sont auto-fertiles, d’autres ont besoin des pollinisateurs pour fertiliser la fleur. Pour une serre pleine de vie, attirez les pollinisateurs avec des plantes mellifères.

Ces fleurs, riches en nectar comme l'achillée ou la bourrache, ont un certain succès auprès des pollinisateurs. Vos meilleurs alliés seront les papillons, les abeilles et les bourdons, tous très efficaces pour fertiliser les plants de votre serre de jardin.

Il est essentiel d’éviter tous les produits chimiques qui nuiraient à la santé des pollinisateurs.

Si malgré vos efforts vous avez du mal à faire venir les pollinisateurs. Vous pouvez essayer de passer vos doigts dans les fleurs pour essayer de vous substituer au pollinisateur.

LA ROTATION DES CULTURES

Pour optimiser vos récoltes et la bonne croissance de vos fruits et légumes, la rotation de cultures est un procédé efficace. Il s'agit d'éviter l'épuisement du sol en ne plantant pas, chaque saison, les mêmes plants aux mêmes endroits. Si vous décidez de laisser un endroit sans culture, pensez à nourrir votre sol avec de l’engrais naturel ou un compost

L’autre intérêt de la rotation des cultures réside dans la limitation de la propagation des maladies.

En évitant d’avoir des plants de la même famille deux ans de suite au même endroit, les maladies ne pourront reprendre.

Dans le principe, divisez votre potager en quatre grandes zones :

- Les légumes Feuilles

- Les légumes Fruits

- Les légumes Graines

- Les légumes Racines

En simplifiant à l’extrême, chaque groupe à des besoins différents. En faisant tourner chaque groupe, le sol aura l’occasion de renouveler le type de ressources essentiel à un autre groupe. Les plantes se nourrissent différemment selon leur famille. Variez les plantations de vos légumes. Pour être sûr de vous, tenez un cahier de l’emplacement de vos cultures chaque saison.

L'ASSOCIATION DE PLANTES COMPAGNES

La culture de certaines plantes est nécessaire à la tranquillité de votre serre et les pollinisateurs sont vitaux à la bonne santé de vos fruits et légumes.

En associant certaines herbes aromatiques ou fleurs à d’autres, les plants peuvent se protéger mutuellement des insectes nuisibles à vos plantations. Par exemple, l'ail éloigne la plupart des insectes indésirables tandis que le basilic peut renforcer le goût des tomates. Il en est de même pour l’oignon et les carottes

Attention certaines associations sont mauvaises, évitez par exemple de planter de la menthe avec vos carottes. La pomme de terre, elle, ne se plaît pas au côté du concombre et de la courgette

Certaines plantes et fleurs ont également la particularité d’attirer des insectes s’attaquant aux ravageurs comme la bourrache ou la centaurée qui attirent les coccinelles, lesquelles se délecteront des pucerons.

PRÉPARER VOTRE SERRE POUR LA SAISON PROCHAINE

Après une saison de culture, que faire sous votre serre pour bien appréhender le printemps prochain ?

Il existe de nombreux éléments essentiels à effectuer pour la saison à venir.

Vous pouvez nettoyer les résidus de cultures, retournez le sol et semez un engrais vert.

Si ce n’est pas déjà fait, pensez à retirer tous les outils d'ombrage qui vous ont servis pendant l’été.

Lorsque les températures commencent à baisser, il reste probablement encore des légumes et des boutures dans votre serre. Vous avez encore un peu de travail au jardin pour repartir sur une nouvelle saison sereinement.

Vérifiez également l’état de vos accessoires, comme les étagères et les tables de cultures.

Mais plus globalement vous pouvez commencer par nettoyer votre serre, la bâche ou ses parois selon votre modèle.

NETTOYER VOTRE BÂCHE

Pour rallonger la durée de vie de votre bâche, pensez, chaque hiver, à l’enlever et à la laver avec de l’eau savonneuse. Il faut nettoyer la bâche à l’intérieur et à l’extérieur pour éliminer la vermine qui pourrait se déposer dessus. Si vous ne souhaitez pas enlever votre bâche de la structure, vous pouvez utiliser une éponge ou une brosse douce sur manche télescopique pour atteindre le haut de votre serre. Enfin n’oubliez pas de rincer à l’eau claire.

VÉRIFIER L'ÉTAT DE VOTRE SERRE DE JARDIN

L’entretien de votre serre est primordial, notamment pendant la période hivernale. Une serre de jardin dure bien plus longtemps si les bâches sont bien maintenues, tendues, et protégées contre le vent et les intempéries.

Vérifiez l’état de la structure, notamment les pas de vis, pour éviter tout mauvais frottement avec la bâche. Pensez également à vérifier la fixation au sol. L’hiver et ses tempêtes peuvent apporter leur lot de mauvaises surprises.

Prenez le temps de vérifier l’état de votre bâche. Elle ne doit pas comporter de trous, de déchirures, ni de craquelures. Toutes faiblesses, problèmes doivent vous alerter. Si en passant la main, vous détectez une faille, il est fort probable que vous ayez à un souci à régler avant la saison suivante. Il sera peut-être nécessaire de remplacer votre bâche. Un trou, même léger, sur une bâche mal tendue, peut s’agrandir en une nuit de grand vent.

Pour finir, n’oubliez pas de couper l’irrigation d’eau et de vider l’eau des tuyaux en les purgeant.

AÉRER L'INTÉRIEUR DE VOTRE SERRE DE JARDIN

Veillez à bien ventiler votre serre. Avec le manque de soleil et les températures en baisse, l’humidité peut vite augmenter et apporter son lot de maladies. Il vous faut retirer les plants malades et évacuer la condensation.

PRÉPARER VOTRE SOL

Décompactez votre terre pour enlever racines et mauvaises herbes.

L’idéal est de changer votre terre en creusant sur 10 cm et de la remplacer avec la terre d’un endroit non utilisé pour une quelconque culture.

Vous pouvez alors enrichir la terre avec du terreau et l’arroser abondamment. Vous pouvez même recouvrir votre sol, une fois l’opération effectuée, avec un paillage d’une épaisseur de 5cm pour qu’il se décompose dans le temps. Une terre bien décomposée produit ce qu'on appelle le humus, qui participe à la fertilité et à la stabilité de votre sol. L"humification" se caractérise par une terre noire, légère et à l'odeur caractéristique de sous-bois. Plus votre sol sera foncé, plus il sera riche en humus.

En plus d’être un geste écologique, nourrir son sol de manière naturelle plutôt qu’avec des engrais classiques permet à vos plants d’être alimentés régulièrement sans « pic » comme avec de puissants engrais. Vous préservez aussi la qualité des nappes phréatiques de votre région.

HIVERNER VOS PLANTES

Vous voulez protéger vos cultures, notamment les plantes frileuses, pendant tout l’hiver ? Les serres de jardin ont besoin d’un coup de pouce et d’être bien isolées pour résister au gel, nous conseillons pour cela :

- Une isolation avec du plastique bulle de 30 mm de préférence. En effet, il est vain de chauffer votre serre de jardin si vous ne l'avez pas isolée au préalable. Facile à poser, ce film isolant laisse aussi passer la luminosité nécessaire à vos plants.

- L'utilisation d'un chauffage, une fois que vous avez bien isolé votre serre de jardin.

Il existe plusieurs types de chauffage, plus ou moins naturel, selon votre inclination.

Le chauffage au pétrole blanc pour préserver une petite surface du gel. Les chauffages électriques avec thermostat chauffent et aèrent même une serre. Attention toutefois à votre consommation électrique même si la plupart des modèles de chauffage ont des thermostats.

Il existe des méthodes plus naturelles comme le paillis ou le compost. Vous pouvez découvrir ces méthodes dans notre article dédié.

HABITER DANS UNE RÉGION AU CLIMAT PARTICULIER

Si vous habitez au bord de la mer ou dans une région montagneuse, voici certains points à connaître. Nous précisons que nos modèles de serres de jardin doivent être tenues à l’abri du vent. Si un couloir de vent traverse votre jardin, placez par exemple une palissade pour éviter l’effet Venturi.

En bord de mer

Sur le littoral, il est rare d’affronter des gelées et l’été est plus frais que dans les terres. Face au vent important de ces régions, placez le pignon face au vent dominant. La pose d’un fil Deltane sur une serre tunnel est grandement conseillée pour préserver la bâche des rafales de vent.

Soyez vigilant à l’effet de l’air marin sur votre serre de jardin. N’hésitez pas à passer un coup de jet d’eau pour enlever les traces d’embruns et préserver ainsi votre serre de la corrosion.

Les tubes de votre serre auront besoin d’être assez larges pour résister aux tempêtes et aux forts coups de vent qui les accompagnent.

Cependant, n’hésitez pas à insister sur l’ancrage lors de l’installation pour éviter toute déconvenue.

En ce qui concerne la culture, les sols en bord de mer sont un peu plus pauvres et drainants. Veillez donc à améliorer votre sol avant de commencer vos plantations.

En bord de mer, le vent dessèche le sol plus rapidement. N’hésitez pas à arroser plus généreusement.

À la montagne

En montagne, le jardinage sous serre mérite encore plus d’attention. Vous ferez face à beaucoup de vent, des chutes de neige et des UV plus puissants.

En cas de chutes de neige, veillez à bien enlever vos panneaux de polycarbonate. Sinon, dégagez la neige de la toiture de votre serre pour éviter que le poids n'affaisse vos panneaux et votre structure. L’apport lumineux, ne serait plus suffisant également.

Vous pouvez également aménager votre sol en terrasse pour que votre serre soit droite.

Les écarts de température importants, entre la nuit et le jour, vous forceront probablement à isoler la serre. Vos plants seront alors protégés contre le gel.

Il est évident que ces conditions climatiques particulières altèrent un peu plus vite la longévité de votre serre de jardin. Précisons enfin que la saison idéale de culture est plus courte due aux hivers plus longs qu’en plaine

Concernant les serres tunnels, la pose d’un fil Deltane est indispensable. Le poids de la neige aura tôt fait de détériorer vote bâche, si vous n’en posez pas.