10 bienfaits du jardinage sur votre santé et votre bien-être

S'occuper de votre jardin est bon pour vos plantes, mais pas seulement. En vous exposant au grand air et en vous occupant régulièrement de vos plantations, le jardinage est aussi bon pour vous-même. En cette période de pandémie, « l’hortithérapie » est plus que jamais recommandée. Découvrez les 10 principaux bienfaits du jardinage.

10 bienfaits du jardinage sur la santé
Le jardinage est une activité pleine de vertus qui n'est pas réservée qu'aux personnes qui possèdent un grand jardin. Et si vous disposez d'une serre de jardin, vous aurez même la chance de pouvoir profiter de ses bienfaits tout au long de l'année.

premier bienfait du jardinage

Diminution du stress

Il est prouvé que le taux de cortisol, l’hormone du stress, est moins élevé chez les personnes fréquemment en contact avec la nature. Si vous êtes stressé, régulièrement anxieux ou même en dépression, passer plus de temps à jardiner pourrait se révéler être une thérapie naturelle très efficace. De récentes études ont même démontré qu’une bactérie naturellement présente dans la terre, Mycobacterium vaccae, agirait comme un antidépresseur en stimulant la production de sérotonine.

Diminution du stress grâce au jardinage
deuxième bienfait du jardinage

Meilleure alimentation

Si vous êtes un jardinier et que vous possédez un potager, vous mangez naturellement plus de légumes. Vous êtes peut-être même attaché au bio. Un mode de culture plus nourrissant et sain qui préserve davantage les nutriments des fruits et légumes. Votre alimentation est donc d’autant plus rassasiante et vous courez statistiquement moins de risque d’être en surpoids.
Autre atout du jardinage pour l'alimentation : si vous jardinez avec vos enfants, vous constaterez sans doute que ces derniers mangeront plus volontiers des légumes. En tout cas plus que leurs camarades. Un enfant aura davantage envie de goûter quelque chose qu’il a planté et arrosé lui-même.

une meilleure alimentation grâce au jardinage
troisième bienfait jardinage

Activité physique douce

Jardiner permet de brûler des calories sans y penser (les anglo-saxons parlent de « green gym »). Biner, bêcher, tondre la pelouse ou même désherber permettent de vous dépenser. Vous développez vos muscles et faites travailler vos articulations sans vous en rendre compte. Risque d’obésité, diabète et autres problème liés à la sédentarité : vous réduirez tous les risques liés à l’inactivité physique en vous adonnant à votre passion pour le jardinage. Autre bénéfice : qui dit plus d’activité physique, dit aussi meilleur sommeil.

Jardinage et activité physique
quatrième bienfait jardinage

Bon pour le cœur

En réduisant la pression artérielle, le jardinage est bon pour votre cœur et diminue les risques de maladies cardio-vasculaires liées à la sédentarité (AVC, infarctus...). Même s’ils ne pratiquent pas de sport, les jardiniers protègeront malgré tout leurs artères. Leur espérance de vie serait même 30% plus importante que les personnes sédentaires, selon une étude Britannique parue en 2013.

Le jardinage est bon pour le coeur
cinquième bienfait jardinage

Bon pour les os et les défenses immunitaires

L'exposition au soleil permet de synthétiser de la vitamine D, une vitamine indispensable à la bonne santé des os et de l’immunité en général. Les médecins estiment que 10 à 15 minutes d’exposition au soleil à raison de deux à trois fois par semaine suffisent à combler les besoins hebdomadaires en vitamine D. Cela permettrait ainsi de prévenir les risques d’ostéoporose. Pour peu qu’il fasse suffisamment beau lorsque vous jardinez, prendre soin de votre potager régulièrement devrait vous permettre de faire le plein de précieuse vitamine. Vous éviterez le risque de carences dont souffriraient 80% des occidentaux.

Le jardinage booste les défenses immunitaires
sixième bienfait jardinage

Stimule la créativité

Savoir jardiner, c’est aussi réfléchir à l’embellissement du jardin dans son ensemble. C'est se projeter sur une harmonie des couleurs lorsque vous plantez des fleurs, ou sur le meilleur agencement des variétés entre elles selon ce que vous avez peut-être vu dans un magazine. C'est donc une activité qui stimule véritablement la créativité.

Le jardinage stimule la créativité
septième bienfait jardinage

Augmente les interactions sociales

Loin des idées reçues, le jardinage n’est pas qu’une activité individuelle. Quelle que soit votre expérience, jardiner est une activité rassembleuse. Que ce soit avec votre voisin jardinier à la recherche de conseils, ou avec des proches intéressés par votre surplus de production. Quel jardinier n’apprécie pas de partager son expérience auprès de ses amis ou sur internet (forum, blog...) ?

Jardiner augmente les interactions sociales
huitième bienfait jardinage

Une activité ludique avec vos enfants

Vos enfants seront peut-être ravis de vous aider dans vos tâches au jardin (arrosage par exemple). Surtout, le jardinage est une activité d'éveil extrêmement ludique qui leur permettra de découvrir la nature en s'amusant. Tous les experts s’accordent sur les vertus pédagogiques du jardinage. Vous pouvez même leur réserver un petit espace à eux où ils pourront planter quelques graines (radis ou fraises) et rapidement voir les résultats de leurs efforts.
Jardiner avec vos enfants a aussi un intérêt éducatif évident sur la question du respect de l’environnement et des animaux.

Jardiner une activité ludique pour les enfants
huitième bienfait jardinage

Améliore la confiance en soi

Jardiner aère le corps mais aussi l'esprit. C’est une activité de pleine conscience qui permettra de mettre vos soucis de côté et de développer votre confiance en vous. D'autant que vos efforts ne mettront pas longtemps à porter leurs fruits. Beaucoup de jardiniers en herbe se surprennent à récolter plus de légumes qu’ils ne peuvent en consommer. Vous pourrez en donner à vos proches qui vous féliciteront sans doute pour vos talents de jardinier. Autant d’efforts récompensés qui boosteront votre estime.

Jardiner augmente la confiance en soi
dixième bienfait jardinage

Lutte contre les maladies neurodégénératives

La simple vision des plantes est depuis longtemps connue pour ses bienfaits thérapeutiques. C'est pour cette raison que les hôpitaux et les maisons de retraites s'efforcent d'augmenter la place occupée par les plantes vertes. Il est aussi prouvé que le jardinage permet de stimuler les fonctions cognitives chez les personnes âgées. En combinant l’exercice physique et les stimulations sensorielles propices à réveiller des souvenirs, jardiner améliore ainsi la santé mentale de nos aînés. Cela permet aussi de retarder les premiers signes de maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson...).

Jardiner réduit le risque de maladies neurodégénératives

Nos serres tunnel :

Ne ratez aucun article
Abonnez-vous à la newsletter !